Avocat lobbyiste : comment "modifier la norme qui gêne" ? - Actuel Avocat

Interview de Philippe Portier - Trésorier de l'Association


Faire du lobbying un nouveau moyen de défense : telle est l'ambition de l'Association des avocats lobbyistes, créée en juin par cinq grands cabinets d'avocats d'affaires sur une idée du bâtonnier de Paris Jean Castelain. Les explications de Philippe Portier, trésorier de la nouvelle association.


Avocat lobbyiste : comment "modifier la norme qui gêne" ? - Actuel Avocat
Les cabinets JeantetAssociés, August & Debouzy, Granrut Avocats, Lexidia Société d'Avocats et Vogel & Vogel ont lancé en juin l'Association des avocats lobbyistes (AAL) dont vous êtes le trésorier. Pouvez-vous nous expliquer l'objectif de cette nouvelle organisation ?

Philippe Portier : Nous avons plusieurs objectifs, mais avant toute chose, il a fallu nous assurer que nos règles déontologiques étaient d'équerre avec la pratique du lobbying. Le règlement du barreau de Paris prévoyait bien la possibilité de faire du lobbying, mais la manière de l'exercer pouvait parfois se heurter au secret professionnel. Nous avons ainsi fait en sorte d'assouplir les règles, notamment d'alléger certaines obligations de déclaration préalable auprès du bâtonnier, en modifiant notre règlement intérieur.

LIRE LA SUITE DE L'INTERVIEW